traducteur-metier

Avec le développement de la mondialisation et des échanges internationaux, les traducteurs sont plus importants que jamais dans tous les secteurs confondus. En effet, ils agissent en tant qu’intermédiaire entre deux parties afin que le message et la communication soient simplifiés. Ils ont donc un rôle primordial dans la communication d’une entreprise ou toute autre structure. Découvrez ici le métier de traducteur et la démarche à suivre afin d’exercer ce métier.

Les différentes spécialisations d’un traducteur

Lorsque vous êtes traducteur vous avez deux possibilités : devenir un traducteur généraliste ou devenir un traducteur spécialisé. Les traducteurs généralistes varient leurs sujets de traduction et traduisent des textes de tous secteurs d’activité. Cependant, lorsqu’un contenu est technique, le traducteur ne dispose pas forcément des compétences et du vocabulaire nécessaire à la traduction. C’est pourquoi certains traducteurs décident de spécialiser dans un domaine précis. Quand vous êtes traducteur, vous avez ainsi de nombreuses possibilités de spécialisation :

  • traducteur juridique,
  • traducteur scientifique,
  • traducteur en ligne,
  • traducteur littéraire,
  • traducteur économique,
  • etc.

Avec le développement des sites internet de nouvelles spécialisations de traducteur ont également vues le jour. Aujourd’hui, certains traducteurs décident de se spécialiser dans la traduction de sites internet en travaillant dans une agence de traduction en ligne. Ce profil de traducteur est récent et permet notamment de répondre aux besoins des entreprises souhaitant se développer à l’international.

Les compétences d’un bon traducteur

Pour devenir un bon traducteur, il vous faut avant tout avoir une orthographe irréprochable et de réelles qualités rédactionnelles. De plus, vous devez absolument parler au moins deux langues étrangères et avoir une parfaite maîtrise de votre langue maternelle. En effet, si vous êtes français, vous aurez sûrement à traduire des textes d’une langue étrangère vers le français. Si vous travaillez dans votre langue native, votre texte n’en sera que plus cohérent et ainsi le message auprès des cibles de l’entreprise sera parfaitement compréhensible.

Comment devenir traducteur ?   

En règle générale, pour devenir traducteur vous devez obtenir un diplôme type BAC +5. Mais avant, il vous faut obtenir une licence spécialisée dans les langues étrangères comme la Licence de langue littérature et civilisation étrangère ou la Licence Langue étrangères appliquées. Par la suite, deux solutions s’offrent à vous. Premièrement, vous pouvez intégrer une école privée spécialisée. Les deux écoles les plus renommées étant :

  • ESIT (admission : L3 + examen d’entrée) : master professionnel de la traduction éditoriale, technique et économique.
  • ESTRI (formation bac+3/bac+5) : spécialisé dans la communication internationale, le management interculturel, et l’évènementiel à l’international.  

La deuxième solution est d’intégrer un master à l’université comme traduction Paris 8, traduction culturelle Aix-Marseille, traduction littéraire Paris 7, etc.

Quel est le salaire d’un traducteur ?

Le salaire d’un traducteur en agence varie beaucoup en fonction du domaine de spécialisation et de l’expérience. Pour un débutant, le salaire est d’environ 2000€ brut mensuel. Ensuite, en acquérant de l’expérience, votre salaire peut grimper jusqu’à environ 3000€ par mois. Toutefois, certains traducteurs décident de se lancer en freelance et leur salaire va alors dépendre du nombre de clients ainsi que des tarifs de traduction au mot appliqués.

[Total : 0    Moyenne : 0/5]