education-enfant

Montessori. Peut-être avez-vous déjà entendu ce nom dans le secteur de l’éducation ? Aussi célèbre qu’il puisse être, savez-vous réellement ce à quoi il fait référence ? Dans cet article, nous allons approfondir le sujet et vous allez comprendre en quoi la pédagogie Montessori est aussi novatrice qu’aux antipodes de ce qui se fait aujourd’hui, en France.

Qu’est-ce que la pédagogie Montessori ?

Montessori est le nom d’une pédagogie alternative, à destination des enfants, mise au point par Maria Montessori en 1907. Cette médecin et pédagogue italienne a donc donné son nom à cette méthode d’éducation.

Si vous devez retenir un unique terme pour caractériser la pédagogie Montessori, c’est le suivant : approche holistique. La méthode de Maria Montessori prend en compte l’apprentissage dans son ensemble, il n’y a pas de domaines distincts. De ce fait, l’enfant est libre de s’orienter vers un domaine ou un autre, en fonction de son besoin et de son appétence pour le domaine. L’esprit d’initiative et l’autonomie sont au centre du processus.

Pour Maria Montessori, le désir d’apprendre est tout à fait naturel chez chaque enfant. Le professeur n’est donc pas devant les élèves, mais en retrait. Il joue le rôle de guide, pas de maître. L’apprentissage naturel est aussi un des piliers du Flot, le mode de vie développé par Guillaume Feelgood et documenté sur son blog Mr Bien Etre.

Les principaux « outils » de la pédagogie Montessori permettent l’auto-correction. Ainsi, les enfants sont en mesure d’apprendre de leurs erreurs pour évoluer.

Une pédagogie qui a fait ses preuves, même en France !

Connaissez-vous l’histoire ce Céline Alvarez ? Cette jeune professeure des écoles, linguiste de formation, qui s’est proposée d’éprouver les travaux de Maria Montessori, dans une classe d’enfants en difficulté de Gennevilliers (Hauts-de-Seine). Grâce à une « carte blanche pédagogique », reçue en 2011 de la part du ministère de l’Éducation nationale, elle commence son projet.

Son objectif est simple : prouver qu’un environnement de travail basé sur la pédagogie Montessori, peut réduire l’échec scolaire et améliorer le bien-être des enfants à l’école.

Au bout de trois ans, les résultats sont incroyables. Non seulement, tous les enfants ont rattrapé leur retard, mais certains sont même naturellement allés beaucoup plus loin. Ils ont purement et simplement dépassé le niveau des élèves français de leur âge. Ces résultats sans appel sont appuyés par des tests IRM (Imagerie par Résonance Magnétique), menés en collaboration avec des neuroscientifiques et les familles des enfants de la classe.

A l’issue de ces trois ans, l’Éducation nationale ne reconduit pas l’expérience et Céline Alvarez décide de démissionner.

Cette histoire est une très belle démonstration de la capacité d’adaptation de l’enfant, et de sa propension naturelle à apprendre et se développer.

[Total : 4    Moyenne : 3.8/5]