Tout le monde peut être sujet à des trous de mémoire, surtout en situation de stress comme pendant les contrôles, les partiels, les examens etc. Certains étudiants ont toutefois plus de mal que les autres à retenir leurs cours et de ce fait à réussir leurs études. Si vous faites partie de cette catégorie, sachez qu’il existe des techniques de mémorisation pratiques pour améliorer votre capacité à mémoriser les choses. Nous allons vous présenter quelques unes d’entre elles pour que vous tiriez enfin partie de tout le potentiel de votre mémoire sans effort et sans souffrir.

Les techniques de l’association

Le cerveau utilise la mémoire pour retenir les informations importantes pour vous. Si vous ne vous souvenez pas de ce que votre professeur vous a enseigné, c’est tout simplement parce que votre cerveau estime que ces informations n’ont aucun intérêt. En revanche, si ces dernières sont redondantes et associées à un souvenir ou à des émotions fortes, votre cerveau les retiendra facilement. Les techniques de l’association consistent donc à établir des liens entre ce que vous apprenez et à ce que vous avez vu, senti, touché, vécu… pour faciliter l’encodage, la première phase d’apprentissage du cerveau avant le stockage et la récupération de l’info. Votre exercice est donc d’encoder les nouvelles informations en utilisant plusieurs de vos 5 sens (visuel, olfactif, tactile, gustatif ou sonore) puis de créer des histoires qui s’ancreront facilement dans votre cerveau comme dans votre enfance et enfin d’associer les idées avec des images, des souvenirs…

La méthode du SAC

La méthode SAC pour Sélectionner, Associer et Connecter, comme son créateur Sébastien Martinez l’explique, permet d’ancrer durablement les informations assimilées dans la mémoire à long terme. Repérer les techniques qui marchent pour vous quand il s’agit d’apprendre vous aide à élaborer vos propres stratégies de mémorisation. Car il existe forcément un domaine où vous apprenez plus vite que dans d’autres, inspirez-vous de ce mécanisme pour réussir dans les autres méthodes. Vous pouvez ensuite les compléter par la SAS.  Cet exercice consistera à sélectionner les informations essentielles en occultant tous les autres éléments secondaires, puis de les associer à vos repères personnels, aux images ou aux souvenirs  auxquels elles vous renvoient. Enfin, vous créerez une connexion entre les deux idées en utilisant votre imagination. Sébastien Martinez vous initie à ses conseils et astuces mnémotechniques pour travailler sa mémoire durant ses formations à la mémorisation : la méthode Martinez.

Bien apprendre et retenir

Au-delà des techniques de mémorisation, il faut également corriger votre façon d’apprendre pour booster votre mémoire. Il est fortement conseillé de centrer son attention sur l’information au moment d’apprendre. La concentration n’arrive que si vous êtes en forme, reposé et motivé. Il est donc tout aussi important de manger sain et équilibré, de s’hydrater, de bien dormir, de faire du sport, bref, de prendre soin de votre corps. Pour étudier et réviser, ayez aussi l’habitude de rester dans un environnement calme et serein. Prenez des notes en cours, faites des répétitions pour garder longtemps les informations en mémoire. N’oubliez pas de muscler votre mémoire avec du gymnastique cérébral : tous les jours, essayez de retenir de nouvelles informations et de les mémoriser.