conducteur-bus

Le domaine du transport de voyageurs est en pleine expansion et pourvoyeur d’emplois. Le métier de conducteur de bus est un métier d’avenir qui nécessite le permis D, mais pas seulement. Il ne suffit pas de conduire le véhicule, le chauffeur a un véritable rôle d’accueil avec la clientèle et représente la compagnie pour laquelle il travaille. Pour pouvoir occuper ce type d’emploi, il existe plusieurs possibilités.

Le permis Transport de voyageurs

Afin de conduire un véhicule de plus de huit places assises – conducteur non compris -, il est nécessaire de passer un permis D. Il permet également de conduire un bus articulé. Il faut pour cela avoir au moins 24 ans et être en possession du permis B, sauf en cas de formation qualifiante. Une visite médicale par un médecin agréé est requise. Comme pour les véhicules particuliers, le permis comporte des questions de mécanique et de sécurité, et la conduite. Il est valable 5 ans pour les personnes de moins de 55 ans et doit ensuite être renouvelé sur visite médicale.
Afin de postuler directement auprès des employeurs pour obtenir une place de conducteur, il faut également suivre une Formation Initiale Minimum Obligatoire (FIMO) de 140 heures.
Cependant, il existe des diplômes spécifiques qui donnent une approche globale du métier.

Les formations qualifiantes ou diplômantes

Le CAP agent d’accueil et de conduite routière, transport des voyageurs est une préparation en deux ans. Il faut avoir 21 ans et le permis B pour être candidat. En plus du passage du permis D, ce diplôme apprend notamment à définir un itinéraire et vérifier l’état du véhicule mais aussi à appréhender l’accueil et l’installation des voyageurs et de leurs bagages. Les conditions de sécurité font parties des notions importantes abordées.
Une personne déjà titulaire d’un diplôme de niveau V peut passer ce CAP en un an. Il faut alors soit avoir déjà le permis D, soit s’engager à le passer durant la formation. Cela peut être une solution pour une personne souhaitant une réorientation professionnelle.

Il existe également un Titre Professionnel de conducteur de Transport en Commun sur Route (CTCR). Il est accessible aux personnes de 21 ans et plus, détentrices du permis B, et permet de valider le permis D et la FIMO. La formation est complétée par des notions assez approfondies de sécurité, de mécanique, d’accueil clients et de prestations commerciales. Dans le cadre de la mise en sûreté des voyageurs, la manipulation du matériel de lutte contre les incendies est enseignée et validée par une attestation. Cette formation est reconnue par les employeurs.

Ces formations apportent en plus des aides pour la préparation du CV et des entretiens d’embauche. Les centres peuvent parfois avoir des partenariats avec des entreprises locales et proposer des offres d’emploi.

S’informer et se former

Il est important de bien se renseigner sur le métier avant de faire son choix. Le métier de conducteur de bus est très complet, il nécessite du sang froid et de la rigueur pour la conduite, mais aussi des qualités relationnelles car il y a un contact permanent avec les usagers. Tout le monde n’a pas le sens du relationnel et de l’accueil, le transport de marchandises peut être une meilleure solution pour certains. C’est pour cela que s’adresser à un centre de formation pour avoir un maximun de renseignements est indispensable. Rien ne vaut la rencontre directe avec ces professionnels qui sont en mesure de parler des métiers et de présenter les formations. Si pour les jeunes encore dans le système scolaire, le lycée professionnel le plus proche pour passer un CAP est souvent la solution la plus simple, pour les autres, le passage du Titre Professionnel est un moyen plus rapide pour se reconvertir.

Pour les premières informations, plusieurs sites dédiés à la formation et à la recherche d’emploi proposent des fiches métiers permettant de se faire une idée sur les contraintes, les avantages et les qualités requises. Ces informations seront complétées au fur et à mesure des recherches et des rencontres et permettront de se lancer dans ce métier riche et épanouissant en toute connaissance de cause.

[Total : 0    Moyenne : 0/5]